The most common cloud security challenges

10 défis de sécurité les plus courants pour les services cloud

Avec les progrès incroyables de la technologie, la plupart des entreprises dépendent désormais de services basés sur le cloud. La baisse des dépenses, l’évolutivité des applications, les mises à jour logicielles automatiques et le fait que l’on peut travailler de n’importe où sont les principales raisons de la popularité des services cloud. Cependant, malgré tout cela, les défis de la sécurité du cloud sont également là.

Les 10 principaux défis de la sécurité dans le cloud

Vous trouverez ci-dessous 10 des problèmes et défis de sécurité du cloud computing les plus courants.

Violations de données

Les violations de données dans le stockage sur site sont évidentes depuis des années. Cependant, le niveau exact de sécurité du cloud computing n’est pas encore connu. Certaines entreprises ne maintiennent pas à jour les mesures de sécurité pour protéger les données sur le cloud. Cela peut conduire à des situations compromettantes et mettre en jeu des données sensibles. Après une évaluation approfondie de plusieurs entreprises, il a été constaté que les violations de données sont plus probables dans les entreprises utilisant des services cloud que dans celles qui n’en utilisent pas.

Piratage de compte

Les cas de piratage de compte augmentent avec l’augmentation des services cloud dans de nombreuses organisations. Les attaquants peuvent maintenant utiliser les informations de connexion pour accéder aux données sensibles stockées dans divers stockages en nuage. Les bogues de script et les mots de passe réutilisés aident également les pirates à obtenir facilement les informations d’identification essentielles. Outre le phishing, l’enregistrement de frappe et le dépassement de mémoire tampon, les attaquants volent désormais des jetons d’utilisateur pour vérifier des appareils individuels.

Menaces internes

Le piratage au sein de l’organisation peut sembler être un événement improbable, mais ses possibilités ne peuvent être totalement ignorées. L’utilisation d’un accès autorisé pour pirater des données sensibles et leur utilisation abusive sont en augmentation. Tout cela peut être fait sans aucune intention malveillante. Les entreprises peuvent contrôler toutes ces pratiques grâce à différentes stratégies, comme un partenariat commercial, la hiérarchisation des initiatives, le contrôle d’accès et la mise en œuvre de technologies.

Injection de logiciels malveillants

Les injections de logiciels malveillants peuvent être définies comme une série de codes intégrés dans les services cloud à considérer comme faisant partie du logiciel exécuté dans les nuages. Après l’attaque du logiciel malveillant, il devient plus facile pour les pirates de compromettre facilement l’intégrité des services et de pirater des informations sensibles. C’est l’une des préoccupations majeures dans le monde des services de cloud computing à l’heure actuelle. Voici notre guide sur la prévention des logiciels malveillants.

Abuser de

Quelle que soit la taille de votre entreprise, l’hébergement de grandes quantités de données n’est plus un problème, grâce à l’expansion des services basés sur le cloud. Cette énorme capacité de stockage a permis aux pirates de diffuser des logiciels malveillants et des logiciels illégaux susceptibles de nuire à l’intégrité des données. Cela peut affecter à la fois le fournisseur de services cloud et l’organisation prenant ses services. Les organisations peuvent réduire l’exposition au risque en surveillant les activités de leurs employés en ligne. Ils peuvent également définir des directives d’utilisation pour plus de sécurité.

Interface de programmation d’application (API) non sécurisée

Les API sont responsables de la personnalisation de l’expérience cloud des utilisateurs. Mais la nature de l’API peut en faire une menace pour les services cloud. Grâce aux API, les organisations peuvent personnaliser leurs fonctionnalités de service cloud en fonction de leurs besoins commerciaux. Il aide également à l’authentification, au cryptage et à la fourniture d’accès. Il est important de savoir qu’avec les mises à jour de l’API, à mesure que son infrastructure se développe, il existe également un risque de sécurité. Les API aident en effet à intégrer l’application avec les autres logiciels, mais cela laisse également la place à des risques de sécurité exploitables.

Attaques par déni de service (DoS)

Alors que d’autres attaques sont faites pour voler des informations sensibles, les attaques par déni de service rendent votre site Web/serveurs indisponibles pour les utilisateurs légitimes. Il peut également être utilisé comme écran de fumée pour effectuer diverses activités malveillantes et supprimer toutes les mesures de sécurité telles que les pare-feu.

Insuffisance de diligence raisonnable

Si l’agence concernée n’a pas d’objectif clair, de ressources ou de planification politique, cela peut également imposer des problèmes de sécurité au service cloud. Si l’organisation migre vers le cloud à partir d’un stockage sur site sans planification appropriée, cela peut affecter le niveau de satisfaction des clients de l’entreprise.

Vulnérabilités partagées

Il est important de noter que le client et le fournisseur sont responsables de la sécurité du cloud. Ainsi, les clients doivent prendre des mesures de protection pour sécuriser leurs données. Les entreprises peuvent fournir certaines procédures de sécurité standard ; cependant, les clients en ont le contrôle. Par exemple, les organisations peuvent fournir des mesures telles que l’authentification en deux étapes, mais il appartient aux clients de protéger leur mot de passe et de ne le partager avec personne d’autre.

Perte de données

Les attaques malveillantes peuvent entraîner une perte de données sur les services cloud. Les raisons incluent également l’effacement des données, les catastrophes naturelles, etc. La perte de données peut être catastrophique pour les entreprises qui ne disposent pas d’un système de sauvegarde ou de récupération. Ainsi, il est essentiel de revoir les stratégies de sauvegarde du fournisseur pour la sécurité de ses données en tant qu’utilisateur. Vous devez avoir un plan de reprise après sinistre parfait.

Découvrez comment auditer votre sécurité numérique.

Derniers mots

Le stockage en nuage a en effet ouvert une toute nouvelle frontière en termes d’accessibilité, de flexibilité et de conduite des affaires. Il améliore également la productivité de l’entreprise dans son ensemble. Le côté positif ici est que chaque défi vient avec des solutions spécifiques ; il est donc utile de les identifier en premier lieu.